mercredi 13 novembre 2013

Témoignage : Parabole de la limaille de fer


Johan prit de la limaille de fer, la mélangea à un peu de poussière, et l'étala sur une feuille de papier.
__ Qu'est-ce que tu es en train de faire ? Demanda son collègue.
__ Que vois-tu sur cette feuille ? Demanda Johan en retour.
__ De la poussière sale, répondit son interlocuteur.
__ Maintenant, regarde !
Johan approcha un aimant sous la feuille. Et les fines particules de fer se rangèrent dans une figure harmonieuse.
__ Que cherches-tu à prouver ? demanda Marc.
__ L'humanité est comme cette poussière. Elle parait sale et inutile. Dans la bible, le prophète Esaïe  dit : "Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie" (Esaïe 53:6)
__ Et alors ?
__ Lorsque nous nous approchons de Dieu, ce qui est divin en nous s'oriente selon un schéma harmonieux, qui correspond au plan de Dieu pour chacun de nous.
__ Ce qui est divin en nous?
__ Il y a plein de textes de la bible qui confirme que Dieu a un plan précis pour l'humanité. Et cela commence dès le premier chapitre : "Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme" (Genèse 1:27) 

« La totalité du verset que je t'ai cité tout à l'heure dit : "Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous." (Esaïe 53:6).  Jésus est mort sur la croix pour payer une fois pour toute le péché du monde. Et il est ressuscité le troisième jour pour nous donner la vie éternelle. Dans les évangiles,  Saint-Jean cite une parole de Jésus qui dit :  "Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages." (Jean 10:9).  »

« J'aime beaucoup cette analogie avec l'aimant, car Dieu est aussi l'Aimant, si tu me permets ce jeu de mot. Dieu est un Dieu d'Amour. Il aime chaque homme personnellement. Jésus dit aussi : "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle" (Jean 3:16). Et si tu remarques bien, seules les particules de fer, qui sont du même métal que l'aimant, s'orientent. Le reste de la poussière reste là où elle se trouvait. Si je souffle dessus, elle s'envole et disparaît. Ne reste que la limaille sur la feuille. Car elle reste accrochée à l'aimant, chaque particule attachée à l'autre. Ce qui est aussi une image de ce qu'est la communion fraternelle entre chrétiens, selon ce que dit Jésus : "Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire" (Jean 15:5). As-tu remarqué comment cela ressemble à des branches ? »

...

__ Que faut-il faire alors ? demanda Marc.

Et Johan commença à lui raconter en détail comment lui-même était devenu chrétien.
...

Blog : Chapitre 10 - Si quelqu'un entend ma voix ...

Blog : Chapitre 11 - Disciple de Jésus